Actu

L’apocalypse continue au Royaume-Uni : le taux de chômage au plus bas depuis 1975

Contrairement aux prévisions apocalyptiques des commentateurs anti-Brexit, le marché du travail britannique se porte bien. Loin de se dégrader, la situation de l’emploi s’est même améliorée, le Royaume-Uni ayant enregistré des créations d’emplois au cours des derniers mois.

Selon les données du Bureau britannique des statistiques (ONS) rendues publiques le 12 avril dernier, entre les périodes septembre-novembre 2016 et décembre 2016- février 2017, le nombre de personnes ayant un emploi a augmenté de 39 000. Et si l’on remonte un an en arrière, le différentiel est de 312 000.

Le taux de chômage n’a jamais été aussi bas depuis la période… juin-août 1975.

Quant au nombre de chômeurs, il a baissé de 45 000 entre les deux périodes considérées et de 310 000 par rapport à la fin de l’année 2015.

Le taux de chômage s’établit à 4,7 %. Il était de 5,1 % un an avant. Il n’a jamais été aussi bas depuis la période… juin-août 1975.

Après les bons résultats de l’industrie britannique, ces données sur le marché du travail montrent une fois encore qu’il n’était pas avisé de se fier aux prophéties des euroracles (qui sont généralement des boussoles à indiquer le sud). On notera au passage que les médias français rendent peu compte de la situation économique favorable du Royaume-Uni.

Partager :
  • Domi Raby

    Moralité : ne pas croire aux prophéties apocalyptiques des européistes. Vive le Frexit !
    Vive François Asselineau de l’UPR qui le propose depuis 2007.

  • tryst54

    Doit on preciser qu’ils ne sont pas encore sortie de l’UE ? Les negociations n’ont meme pas encore commencé.

    Ils ont donc encore totalement acces au marché commun par exemple. Et cela pendant encore 2 ans quoiqu’il arrive.

  • Jean Maurice Daniel Upr

    OUI comme l’Islande ,la Finlande et la Suisse qui elle n’ai jamais entrer dans l’UE nous ferons quoi qu’il en soit le FREXIT car l’UE est une arnaque créer de toute pièce pour démanteler les états européens commanditer par les ploutocrates mondialistes le 1 % des habitants de la terre , Les politiques au pouvoir ont volaient les élections 2017 comme toutes d’ailleurs , si nous faisont pas une action d’envergure nous allons droit au désastre de la France , je vous invite à vous rassembler place de la République à Paris avec le CNTF avec de nombreuses personnalités : le Samedi 6 Mai 2017 de 00h00 à Dimanche 7 à 00h00 -pour vous inscrire voyez le site du CNTF(comité National de Transition Français) car les politiques en place sont illégitimes car anticonstitutionnel (pouvoir venant de Bruxelles) mais pas de Paris . Alors tous à Paris le 6 et 7 Mai 2017++++

  • Sébirot Alain

    La réalité est que la GB est toujours dans l’UE sa sortie n’est toujours pas effective ! Quand elle sera définitivement terminée, vos appréciations auront un sens!!! Soyez patient tout arrive ! Quand on sème du trèfle on ne récolte pas des salades!! L’Ecosse quand à elle souhaite intégrer la l’Europe ! cela ne vous interpelle pas?

    • Alain Luc

      La propagande européisme fait tout pour noircir le tableau et surtout ne rien donner des clés de compréhension sur la décision du peuple britannique. Une mine d’informations est à puiser dans le livre de Christopher Booker et Richard North « la grande dissimulation » – l’histoire secrète de l’UE révélée par les anglais – qui donne une vision globale de ce que le « projet » a causé comme dégâts outre manche et pourquoi ils vont quitter la « construction européenne »…….. Ensuite, pour tordre le cou à certaines inepties en cours, L’UE et le marché unique ne sont pas la même chose. La Norvège, l’Islande et le Liechtenstein sont membres du marché unique, mais pas de l’UE. Cette dernière compte 28 membres et le marché unique 31. Il n’est pas nécessaire d’être dans l’UE ou dans le marché unique pour commercer avec les Etats membres. De nombreux pays le font avec l’UE, sans nécessiter d’adhésion à l’UE ou au marché unique ( par exemple la Chine, l’Inde, le Japon, les Etats-Unis, etc.). D’autre part, les règles de l’Organisation mondiale du commerce empêchent l’érection de barrières commerciales arbitraires ou unilatérales.

  • Charlène Karin

    Vous comprenez que le Brexit n’est pas encore actif? Ils sont toujours dedans! TOUJOURS DANS l’UE! Ils reçoivent leur subventions, ont accès au marché unique. Rien n’a changé pour le moment! Ils viennent juste d’activer l’article 50, ce qui leur laisse au moins deux ans pour sortir. On en reparlera quand ils seront sortis! En attendant stop à l’intox dans les deux sens.

    • Moyrt

      Les subventions, ils en versent plus qu’ils n’en reçoivent, donc cet argument…