Actu

Record macabre en Syrie : 225 civils tués en un mois par la coalition internationale

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), dont le franc parti pris anti-Damas et anti-Moscou le rend peu soupçonnable d’exagération quand il s’agit de dénoncer les crimes de Washington et des ses alliés, a déclaré mardi qu’entre « le 23 avril et le 23 mai, les raids de la coalition ont causé la mort de 225 civils, dont 44 enfants et 36 femmes, soit le bilan le plus lourd de victimes civiles depuis le début de son intervention en Syrie le 23 septembre 2014 ».

Pour la « coalition internationale » dirigée par les États-Unis, qui, contrairement à la Russie, intervient en dehors du cadre du droit international, c’est « le bilan le plus lourd de civils en un mois. Durant la même période, 122 djihadistes du groupe État Islamique ont péri ainsi que huit membres des forces pro-régime, tués près d’Al-Tanaf ». Cette « bavure » a été commise le 18 mai à proximité de la frontière jordanienne : un convoi formé de miliciens chiites irakiens combattant aux côtés des forces gouvernementales syriennes a été bombardé par l’armée américaine.

Le lendemain du jour où le bilan a été rendu public, 16 civils – dont 5 enfants – ont été tués par des bombardements de la coalition.

D’après l’OSDH, au moins 1 481 civils ont été tués dans des raids aériens de la coalition depuis le début de son intervention en Syrie. Mais il a fallu bien vite actualiser (à la hausse) la comptabilité macabre…

Le 24 mai, c’est-à-dire le lendemain du jour où le bilan a été rendu public, 16 civils – dont 5 enfants – ont été tués par des bombardements de la coalition dans le village de Barouda, qui se trouve à 15 km de Raqa, principal fief de l’État islamique en Syrie.

Nous en serions donc, d’après les propres chiffres de l’OSDH (qui reconnaît lui-même qu’ils sont très probablement sous-évalués), à 1 497 civils tués par la coalition internationale en 32 mois, soit une moyenne de 47 victimes de « dommages collatéraux » par mois. Faisons confiance aux médias dominants pour rappeler régulièrement aux Français ces données édifiantes.

Partager :
  • Denis Monod-Broca

    Choix !

    L’arrivée sur le devant de la scène d’Emmanuel Macron a un indéniable et formidable effet révélatoire. Elle oblige à s’interroger très profondément.
    L’opposition droite/gauche ayant perdu beaucoup de sa pertinence, les oppositions national/supranational, progrès/conservation, libéral/ultralibéral, d’autres encore… sont proposées pour la remplacer et structurer à sa place la pensée et la vie politiques. Elles se recouvrent trop les unes les autres pour qu’aucune soit pleinement convaincante.
    Ne faudrait-il pas en venir à la seule véritable opposition, éternelle, universelle : vérité/violence ?
    Nous avons appris, à deux jours d’intervalle, les 22 morts de l’attentat terroriste de Manchester et les 225 civils tués en Syrie au cours du mois écoulé par la coalition internationale anti-terroriste. Ces chiffres font apparaître clairement que tant les terroristes que les anti-terroristes ont choisi la violence, contre la vérité. Les uns justifient leurs propres crimes, les autres occultent leurs propres crimes, les uns et les autres mensongèrement, au nom des victimes, au nom de la lutte contre la violence.…
    Violence ou vérité, tel est le choix.
    À chacune de leurs rencontres nos dirigeants s’engagent à toujours mieux coordonner leurs efforts pour combattre le terrorisme. Qu’on aimerait entendre autre chose !
    Ils croient le combattre, ils disent le combattre, ils l’alimentent.
    Ne croyant pas en la vérité, ils font le mauvais choix.

  • ndelco

    À moins d’avoir la tête dans l’cul, toute personne normale voit bien que les USA = Organisation Terroriste no1 Mondiale… Ces meurtres sont voulus. L’Otan est terroriste aussi.

  • Victor Pylle

    On aimerait entendre à présent toutes les belles âmes de droite comme de « gôche », comme de gauche dite radicale et humanitaire, dénoncer ces crimes avec la même vigueur que celle avec laquelle ils se sont acharnés sur Jean-Luc Mélenchon qu’ils calomniaient en prétendant qu’ils couvrait ceux dus aux bombardements de l’aviation de Bachar El Assad et de Poutine sur Alep en Syrie.

  • André Garcia

    triple sortie UE& euro article 50 du TUE, OTAN article 13 du T.A.N http://www.upr.fr le parti du FREXIT le seul en France.