Perles

Honnêteté et cohérence : le « Grand Débat », ça se mérite!

« Le débat décisif »… Ce lundi 20, TF1 et nombre de commentateurs dépeignent l’« affrontement » programmé comme celui qui pourrait bien faire basculer l’élection présidentielle. La chaîne n’a d’ailleurs pas cru utile de convier les « petits » candidats, opérant ainsi une présélection avant le choix des électeurs.

Parmi les cinq invités, trois – au moins – sont des partisans de l’Europe. Seulement voilà, plus ça va, plus celle-ci se révèle telle qu’elle est (c’est-à-dire telle qu’elle a été conçue depuis le Traité de Rome, il y a soixante ans tout juste) : un formidable bulldozer antisocial (gouvernance économique, pacte de stabilité, « réformes », et surtout libre circulation des marchandises, des services, de la main d’œuvre et des capitaux) ; un redoutable mécanisme privant chaque peuple de la liberté de décider de son propre avenir ; et un ambitieux dispositif visant à assurer la place des grands groupes industriels et financiers européens (allemands en particulier) dans le monde.

Face à cette réalité, même les plus pro-UE en sont parfois réduits à faire d’étranges contorsions. Un coup, c’est une formidable aventure, un coup il faut faire attention au(x) peuple(s)…

 

Alors, on tend bien l’oreille, ce soir…

Partager :