Actu Vidéos

Pierre Lévy pointe les enjeux géopolitiques des « représailles » occidentales contre la Syrie

Pierre Lévy Syrie

Le rédacteur en chef de Ruptures était l’invité du journal de 19 heures de RT le 16 avril. Interrogé sur les bombardements américains, français et anglais de cibles en territoire syrien, Pierre Lévy a pointé la faible vraisemblance des prétextes avancés, en l’occurrence les accusations d’emploi d’armes chimiques par l’armée loyaliste.

Il a noté qu’Emmanuel Macron avait levé un coin du voile sur les véritables objectifs de cette guerre non déclarée : le président français a estimé qu’une telle initiative était de nature à redonner de la « crédibilité » aux Occidentaux et donc à imposer ceux-ci à la table des négociations dont ils enragent d’être exclus.

Le journaliste de Ruptures a enfin souligné que l’Union européenne en tant que telle était la « victime collatérale » des frappes – ce dont les partisans de la souveraineté des peuples ne peuvent que se réjouir, selon lui.

Partager :
  • ttt

    Bonjour,

    Il faudrait arrêter avec cette fable selon laquelle « les Syriens n’auraient pas d’intérêt à utiliser des armes chimiques ». Le gouvernement français a publié un document expliquant pourquoi à son avis « L’utilisation d’armes chimiques par le régime syrien fait sens dans ce contexte, d’un double point de vue militaire et stratégique » (p 3 et 4 du lien ci dessous).

    Le document : https://www.defense.gouv.fr/content/download/528742/9123389/file/180414%20-%20Syrie%20-%20Synthe%CC%80se%20-%20Les%20faits.pdf

    Malheureusement pour beaucoup de critiques du camp « souverainiste » il semble difficile de critiquer l’intervention et en même temps de condamner l’action des dirigeants Syriens…

    • Pat Pak

      L’absurde n’a semble t-il plus aucune limite ! Nier l’évidence aujourd hui participe à la construction d’une rhétorique du bobard Etatisé. Voilà donc le socle du débat proposé au peuple ! Dommage, analyse, sens critique et raison sont bien mal en pis, pauvre Monde…